Vous êtes ici : Agnès M. » Les Crus du Beaujolais, gamme Agnès M. » Brouilly 2013

Brouilly 2013

Agnès M., la tradition des grands vins. Gamme de crus du Beaujolais : le Brouilly 2013, un vin tannique

Oui, on le sait : les vins du Beaujolais n’ont pas la réputation qu’ils méritent. Mais qu’y pouvons-nous ?

Ah, oui ! Nous pouvons commencer à vous faire changer d’avis, en douceur. Les vins du Beaujolais ne se résument pas à l’éventail de Beaujolais Nouveaux. Mais ce n’est malheureusement pas à notre petit niveau que nous pouvons influer sur l’avis général. Néanmoins, comme on est un brin têtus chez Agnès M., commençons.

Vous dégustez un Brouilly 2013

Par quoi commencer ? Peut-être en vous présentant ce Brouilly 2013.

Brouilly est un cru du Beaujolais. Mais c’est quoi un Cru du Beaujolais, en fait ? Brouilly est situé à l’extrême sud de la zone des Crus et détient l’AOC la plus étendue de cette petite partie du vignoble.

Agnès M. a sélectionné ce Brouilly 2013 pour la terroir qu’il dégage. Ne vous méprenez pas : par terroir, nous entendons “tradition”. Chez Agnès M., on est attaché à la tradition des vins.

Tout d’abord, il va vous falloir déboucher votre bouteille de Brouilly 2013. Son bouchon est constitué de liège reconstitué, dans une volonté éco-responsable.

La robe

En versant les premières gouttes de Brouilly 2013 dans le verre, vous allez vous rendre compte, au premier coup d’œil, de sa robe claire et limpide. Le ménisque (la partie du verre, vue de dessus, en contact avec le vin) est légèrement violacée. Le vin est encore jeune.

Un gras bien présent se dévoile tout de suite sur les parois de votre verre. Il atteste de la qualité de ce vin du Beaujolais. Faîtes tourner votre vin dans son verre pour en déceler les nuances rouge-framboise. Avec de l’entraînement, vous verrez apparaître de jolies et subtiles nuances de grenat.

Le nez

Allons, arrêtons de disserter et passons aux choses sérieuses : le nez. Épicé et floral, ce nez. Tiens, oui, c’est le poivre qui se détache. Et, en Beaujolais, quand un vin a un parfum délicat de poivre, c’est que la fleur de pivoine n’est pas très loin.

Ces arômes de pivoine se mélange très bien à des senteurs minérales de pierre à feu. Le nez est fin et charnu. Un peu jeune, peut-être. Faudrait-il attendre quelques années avant de l’apprécier pleinement ? Laissez-le s’aérer quelques minutes : ce Brouilly 2013 le mérite. Il révèlera alors, avec surprise, des notes de rose très discrètes. Il devient alors franc, presque nerveux. D’excellentes nouvelles.

Mais nous nous approchons du grand moment : la dégustation ! Vous avez bien décelé toutes les nuances olfactives qu’offre ce Brouilly 2013 ? Alors sautons le pas et dégustons, si vous le voulez bien.

La bouche

C’est une attaque dure et franche qui vous surprendra sûrement. On est, ici, sur un Brouilly tannique dont l’élevage a été très bien exécuté. Sa puissance surprendra ceux qui imaginent que les crus du Beaujolais sont sans caractère ni identité. Ce Brouilly nous montre les possibilités infinies de ce terroir exceptionnel. Sa bouche, bien que dure, reste fraîche. Elle laisse deviner des notes subtiles de fruits rouges. La mûre est présente ici, c’est parfait. Et puis, une surprise assez peu fréquente : des arômes de menthe très légers se montrent, petit à petit, après avoir apprivoisé ces tanins puissants.

Agnès M., la tradition des grands vins. Cru du Beaujolais, prix du Brouilly 2013

Le Brouilly 2013 est encore jeune. Il faut lui laisser quelques années de répit, à l’abri dans votre cave, pour lui offrir la possibilité d’exprimer tout son potentiel.

Agnès M. a sélectionné ce Brouilly 2013 d’exception. Et pour être honnête, elle en est très fière.

Dégustation commentée du Brouilly 2013 sélectionné par Agnès M.

Disponible en format bouteille (75 cl).

Agnès M., la tradition des grands vins. Gamme de crus du Beaujolais : le Brouilly 2013

 Agnès M., la tradition des grands vins. La gamme de crus du Beaujolais, le Brouilly 2013, couleurs du vin

 

Vous aimerez peut-être :

Morgon 2010 (7,80 €)Agnès M, la tradition des grands vins. La couleur de la robe du Morgon 2010, cru du Beaujolais.

Moulin à Vent 2011 (8,80 €) Agnès M. : bouteille de cru du Beaujolais, Moulin à Vent 2011

Faîtes connaître Agnès M.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>