Vous êtes ici : Agnès M. » Les Crus du Beaujolais, gamme Agnès M. » Moulin à Vent 2011

Moulin à Vent 2011

Bouteille de Moulin à Vent 2011. Gamme de vin Agnès M.

En débouchant une bouteille de Moulin à Vent de la gamme Agnès M., on le sait : on s’apprête à vivre un bon moment entre amis. C’est indéniable.

Son prix n’est pas exorbitant mais à 8,80€ TTC, départ de la cave, on réfléchit à deux fois avant de l’ouvrir. Si beau-papa ne sait pas faire la différence entre un vin blanc d’un vin rouge, réservez cette bouteille pour des connaisseurs.

Il peut être également une excellente entrée en matière pour un amateur qui souhaiterait découvrir l’univers du vin et la complexité de ce nectar.

Vous dégustez un Moulin à Vent 2011

Un vin s’apprécie tout d’abord avec les yeux. Il vous faut apprendre à le connaître avant de le déguster. Qui est-il ? Que vous raconte-t-il de son histoire ? Dès maintenant, vous êtes un détective à la recherche des détails disséminés ci-et-là par le vigneron. Saurez-vous déceler tous les indices ? A vous de jouer !

La robe

La couleur de sa robe va vous fournir quelques informations essentielles. Pour ce Moulin à Vent, nous avons une jolie robe prune, profonde. Elle tire sur des reflets velours, plus soutenus encore que le prune.

En regardant le verre par le dessus, vous contemplez le “ménisque”. Il s’agit de la zone du verre qui est en contact avec le vin. Sa couleur rouge vous indique qu’il est en pleine maturité.

On remarque, en faisant danser ce cru du Beaujolais dans son verre, de longues jambes (autrement nommées larmes) caractérisées : ce vin a du gras et c’est une excellente nouvelle ! Ne vous inquiétez pas, vous ne prendrez pas 1 kg en dégustant un verre. Il s’agit simplement du vocabulaire adapté, qui n’est en rien péjoratif. C’est un signe de qualité. Les jambes coulent doucement le long des parois du verre. Oui, définitivement ! ce vin s’annonce intéressant.

A trop parler de la robe de ce Moulin à Vent 2011, nous allons finir par vous perdre, alors passons au plaisir olfactif ! Vous allez être servi.

Le nez

Prenez votre verre de vin et faîtes le tourner légèrement. Cela permettra d’aérer le vin, de libérer des parfums cachés. Ce nez est délicat et élégant. Il dévoile, peu à peu, des arômes de griottes puis de réglisse. C’est précis et frais, ça donne envie de le déguster. Une première gorgée pour la route, avant de revenir au nez. Car oui, c’est seulement là que vous commencerez à découvrir la vanille subtile. Elle se révèle doucement, comme si l’épice souhaitait faire une partie de cache-cache avec vous.

Cet arôme particulier vient d’un élevage en fût de chêne pour une durée de 18 mois. La délicatesse et le savoir-faire du vigneron s’expriment clairement par cette vanille ni omniprésente, ni prépondérante.

La bouche

Vous avez encore la première approche gustative sur les papilles. Vous êtes intrigué et c’est normal ! Ce que vous y avez décelé, alors que vous décortiquiez les parfums de ce vin, ne vous a pas laissé indifférent. C’est normal. C’est là que le gras du vin refait son apparition : la bouche est ronde et élégante. Vous avez eu du mal à analyser les goûts que vous découvriez.

Très peu tannique au premier abord, ce Moulin à Vent 2011 est rond… mais prenez gare ! C’est une surprise, les tanins se révèlent  quelques secondes après une nouvelle gorgée. Puis, c’est la violette et l’iris qui vous donneront l’impression d’un vin très floral. Étonnant en bouche, mais ces arômes sont prononcés. Inutile de les nier. Puis, là encore, une surprise : la pêche de vigne -typique de la région du Beaujolais- suivie par la vanille viendront terminer votre dégustation. Les tanins restent présents sans alourdir ce Moulin à Vent subtil, très bien réfléchi.

Un régal.

Agnès M., la tradition des grands vins. Prix du Moulin à Vent 2011, cru du Beaujolais

Comment décrire au mieux le Moulin à Vent ?

Agnès M. a sélectionné pour vous cet exceptionnel cru du Beaujolais issu de la récolte 2011. Ce millésime est précoce. Après 4 années d’élevage dans le plus grand secret de la cave, ce Moulin à Vent 2011 mérite enfin d’être découvert.

Sa vinification est traditionnelle. Pour celles et ceux qui ont eu la chance de découvrir les vins des années 1970, vous aurez l’impression de retrouver ces saveurs oubliées, mises au rebut des années 1980 au début des années 2010.

Parlons un peu plus en détails de ce vin de la gamme Agnès M..

Bouchon traditionnel en liège. Disponible en bouteille (75cl).

Agnès M., gamme de vins du Beaujolais : cru du Beaujolais, le Moulin à Vent 2011Agnès M. : bouteille de cru du Beaujolais, Moulin à Vent 2011  

Vous aimerez peut-être :

Morgon 2010 (7,80 €) Agnès M, la tradition des grands vins. La couleur de la robe du Morgon 2010, cru du Beaujolais.

Brouilly 2013 (8,80 €) Agnès M., la tradition des grands vins. Gamme de crus du Beaujolais : le Brouilly 2013

 
Faîtes connaître Agnès M.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>